Comment faire ses achats sur internet en toute sécurité ?

Faire des achats sur Internet est-ce vraiment sûr ? Comment avoir la certitude que lorsque vous communiquez votre numéro de CB à un cyber-marchand une autre personne n’a pas accès à cette information et pourra l’utiliser à votre encontre ?

Vous êtes encore nombreux à ne pas oser faire vos achats sur internet par peur de piratage.

Tout d’abord, il faut relativiser : vous avez plus de possibilités de vous faire voler votre carte bleue en faisant un shopping classique qu’en achetant sur internet. Tout comme vous ferez attention à ne pas avoir votre code de carte bleue dans vos papiers et tâcherez de bien fermer votre sac lorsque vous sortez, il suffit de prendre quelques précautions élémentaires pour ne pas être victime d’un piratage de votre numéro de carte bleue sur internet.

Le site sur lequel vous commandez est-il sécurisé ?

Dans un premier temps, il convient de vérifier que vous êtes bien sur un site de paiement sécurisé mais justement comment être sûr de la sécurité du site ?

Deux moyens s’offrent à vous :

  1. Si la page que vous consultez est en connexion sécurisée, son URL commence par « https » . https (« s » comme sécurisé) est un protocole tout comme le http classique à la différence que celui-ci est sécurisé par cryptographie grâce au système de cryptage SSL.Le SSL ou Secure Sockets Layer est le protocole sur lequel repose la sécurisation en HTTPS. C’est avec le SSL que l’on crypte les données afin de les envoyer sur Internet. La puissance de chiffrement du cryptage SSL se mesure en bits (en général 40, 56 ou 128 bits).
  2. En second lieu, pour être certain d’être en connexion sécurisée on peut aussi constater la présence sur votre navigateur de symboles indiquant que votre transaction est sécurisée.

Sur Internet Explorer, le cadenas apparaît, sur la version 7, à droite de l’adresse internet du site. Sur Firefox, ce dernier apparaît en bas à droite de la page.

Le cryptage SSL

Il ne faut pas perdre de vue que c’est votre navigateur qui selon sa configuration détermine la puissance de chiffrement de cryptage SSL. Comment être sûr que votre navigateur est compatible avec le SSL 128 bits ?

Rien de plus simple :

-> Si vous utilisez Internet Explorer, cliquez dans la barre titre des menus sur le ? puis sélectionnez A propos de Internet explorer avec le bouton gauche de votre souris. Si votre niveau de cryptage défini à cet endroit n’est pas de 128 bits vous devez mettre à jour votre navigateur.

 

A Noter : Les versions supérieures à 5.5 pour Internet Explorer et 2.00 pour Mozilla Firefox possèdent un niveau de cryptage de 128 bits par défaut.

Les services bancaires

Si malgré tout vous êtes encore inquiet quant à la sécurité de vos paiements sur Internet, de nombreuses banques ont mise en place un système de carte bleue virtuelle à usage unique.

En effet vous communiquez un numéro de carte bleue exclusivement réservé à un seul achat. Ainsi, après validation de votre paiement, ce numéro n’est plus réutilisable.

Voici quelques exemples de services de carte bleue virtuelle :

Crédit Lyonnais

Société Générale

Caisse d’Epargne

CIC

Renseignez vous auprès de votre agence bancaire qui vous fournira les informations nécessaires ainsi que le coût du service (en général gratuit).

Dans quels cas le détournement de votre carte bleue est possible ?

Le risque zéro n’existant pas, il est bon de rappeler que le piratage ne sera possible que si :

  • Vous envoyez votre numéro de carte bleue sans sécurité ou avec un système obsolète d’où l’importance de bien passer votre navigateur à un protocole SSL de 128 bits.
  • Si le site marchand stocke les numéros de CB dans ses bases de données et qu’il se fait pirater son site. Toutefois, il faut savoir que la plupart des sites marchands vous envoie sur des sites de paiement affiliés à une banque d’où l’importance de bien reconnaître l’url https et de voir le cadenas s’afficher sur le navigateur.

Que faire en cas de piratage de sa carte bleue ?

Mais en cas de piratage que faire auprès de votre banque ? Ce sont les articles L132-4 à L132-6 du code monétaire et financier qui traitent de l’utilisation frauduleuse de votre carte bleue (car en l’occurrence, celle-ci ne vous a pas été volée mais a été utilisée à votre insu).

Dans un premier temps, votre responsabilité en tant que titulaire de la carte bleue ne pourra être engagée si le paiement contesté à été effectué frauduleusement, à distance, sans utilisation physique de votre carte bancaire, ou en cas de contrefaçon de votre carte et si au moment de l’opération contestée, vous étiez en possession physique de votre carte bancaire.

Dans les deux cas, vous devez contester par écrit auprès de votre banque avoir effectué un paiement ou un retrait. Les sommes contestées sont recréditées sur votre compte par votre établissement bancaire ou restituées, sans frais, au plus tard dans le délai d’un mois à compter de la réception de la contestation.

L’établissement bancaire doit vous rembourser la totalité des frais bancaires qu’il a supportés. Vous avez un délai de recours légal vous permettant de déposer une réclamation auprès de votre banque pour utilisation frauduleuse de votre carte fixé à soixante dix jours. Ce délai peut être prolongé par contrat, sans pouvoir dépasser cent vingt jours à partir de l’opération contestée.

Vous pouvez obtenir des renseignements complémentaires auprès de la Banque de France au guichet infobanque.